L’Europe et l’écologie #UnBrinD’actu

Aujourd’hui, nous devons parler d’écologie. Si il semble que le sujet soit banal, souvent mis de côté par nos politiques, le développement économique semblant plus important que la survie de l’espèce humaine, il est pourtant temps de s’alarmer.

D’abord, le rapport de l’Agence Européenne de l’Environnement sur la qualité de l’air a mis à l’évidence que 500.000 personnes sont décédées prématurément sur le continent européen en 2014. Plus précisément, l’union européenne compte, sur cette même année, 487.600 décès à cause de la pollution de l’air et 45800 personne pour la seule France. Si ce document devrait interpeller nos politiques, nous somme aujourd’hui en droit de nous demander si c’est vraiment le cas.

L’union Européenne prépare le projet d‘atteindre en 2030 un part de 27% d’énergie renouvelable. Si cette décision semble tomber sous le sens, permettant de diminuer l’emprunte écologique que l’activité humaine impose (et donc le nombre de personnes touchées par la pollution de l’air), la France joue un jeu quelque peu contradictoire par rapport aux grands discours sur l’accord de Paris tenu au début du mandat présidentiel.

En effet, Médiapart à récemment révélé un document où la France développe un non sens incroyable par rapport à la direction que devrait prendre ce projet d’atteindre 27% de renouvelable. Si l’Allemagne propose que durant la période de développement du projet (2021 – 2030) quatre contrôles aient lieu, permettant de vérifier si les états engagent les efforts permettant d’atteindre l’objectif, la France propose elle de faire un unique contrôle vers 2027, 2028 où les états devraient avoir atteint 50% de l’objectif. Pourtant, si ce contrôle serait développé de cette manière, les états devraient atteindre les 50% restant en seulement deux ou trois ans. Or, produire de l’énergie renouvelable n’est pas quelque chose de simple, il faut construire ces infrastructures propres (éoliennes, panneaux solaires, hydroliennes, etc.) et bien entendu fermer des centrales à charbons et nucléaires.

Sources : Médiapart, Le Monde.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*